Télécharger la version PDF de ce numéro

Attention: les numéros des deux derniers mois ne sont pas disponibles en pdf! (premièrement, ce serait injuste pour nos abonnés et pour les acheteurs du journal en papier; deuxièmement, on n'est pas si bêtes).

Numéro 14 > Semaine du 09 au 15 avril 2010

Hôpital  de Delémont

«Je suis Jurassien, mais  je me soigne pas!»

Sauve qui peut! Comme partout en Suisse, le Jura est la victime des technocrates qui «repensent»  la politique hospitalière. Evidemment, c’est le bordel! p.2

Notre polar

Sang pour sang garanti

Bonnes feuilles Nous avons retrouvé un vieux polar intitulé  Si c’est pas toi, c’est donc ta sœur! de James Cannon, aux Editions Noir Sang. Il s’agit là, bien entendu, d’une œuvre de fiction et toute ressemblance avec  des personnages ou des faits réels ne saurait être que  le fruit du hasard. p.3

Expo Plonk

«J’veux voir qu’une
tête!»

Insubordination Collaborateurs de Vigousse, les deux frères Chaux-de-Fonniers ont osé monter une exposition très drôle au Musée militaire de Colombier (Neuchâtel). Dénonciation en règle des deux mutins. p.12

Plateaux TV

A toutes les sauces

Indigestion Rabelais, reviens! Aide-nous à dégueuler une fois pour toutes cette tambouille obscène dont  la télévision nous gave en permanence! p.14

Notre concours

Gagnez un iPad

Voir en p.17

Seriously?

Quelle brillante idée d’avoir inclus la chanteuse Sapho et le rappeur MC Solaar dans le jury du concours organisé par le secrétaire d’Etat français chargé de la francophonie! Le but: désangliciser la langue de Molière. Dorénavant, il faudra en effet dire «ramdam» pour «buzz», «infolettre» pour «newsletter», «bolidage» pour «tuning», «débat» pour «talk», et «éblabla» pour «chat». On s’en fout, on continuera à dire «has been» pour «chanteur de variété que tout le monde a oublié».

Il n’y a pas de fumets sans feu

L’écolo-anarcho-chanvrier Bernard Rappaz est empri-sonné à Crêtelongue depuis le 20 mars 2010. Et depuis cette date le «prisonnier politique» a entamé une grève de la faim, comme il l’avait d’ailleurs annoncé. Pour lui faciliter la tâche, les joyeux godelureaux qui lui tiennent lieu de matons appliquent à la lettre une nouvelle règle interne locale: les repas qu’il refuse de prendre lui sont en effet apportés en cellule, histoire de bien titiller ses papilles. On rappellera, pour ceux qui ne suivent pas notre feuilleton sur ce haut lieu de l’égalitarisme pénitentiaire, que le détenu «normal»  ne bénéficie pas d’un room service, mais becte au réfectoire. Encore des applaudissements nourris pour la prison valaisanne!

Faites comme je dis…

Lu dans feu Saturne (No 20/16.06. 2006), l’hebdomadaire satirique créé, dirigé et enterré par Ariane Dayer: «On a les priorités qu’on peut. Quand sept mésanges sont en péril et qu’un homme meurt carbonisé à Courrendlin, que fait Le Matin? Il consacre une misérable colonne à l’homme et trois aux mésanges». Lu aussi, dans Le Matin du 1er avril 2010 dirigé par la même Ariane Dayer que Régis était passé à la casserole, et que les top managers de Crédit Suisse se partageront des actions qui, au cours du jour, équivalent à quelque 3 milliards. Le poussin occupe deux colonnes entières, les bonus 9 lignes.

Carriérisme

Alexandre Brélaz, fils du syndic de Lausanne, confie au Matin Dimanche (04.04.2010) qu’il aurait rêvé de devenir astronaute, mais que «cela demande énor-mément d’années d’études, et il faut être bon en langues». De fait, quelles meilleures raisons pour choisir de se tourner vers la politique?



©2010-2018 Vigousse Sàrl | Design: Unigraf Sàrl | Web: Onprod SA