Télécharger la version PDF de ce numéro

Attention: les numéros des deux derniers mois ne sont pas disponibles en pdf! (premièrement, ce serait injuste pour nos abonnés et pour les acheteurs du journal en papier; deuxièmement, on n'est pas si bêtes).

Numéro 148 > Semaine du 10 au 16 mai 2013

NATURE

Salades ruches

Lune de miel Berne use de fines tactiques pour voler au secours des abeilles tandis que la firme Syngenta cherche en vain la petite bête. p.4

CONSO

Migros Macho

Mesdames, la prochaine fois que vous arpenterez les dédales d’un magasin Migros, empruntez le rayon nettoyage et offrez-vous une jolie paire de gants en latex. C’est très tendance chez la femme du XXIe siècle, qu’elle soit sadomasochiste, ménagère ou les deux.p.6

TÊTE DE TRUC

Kohler supérieur

Il y a 49 ans naissait Pierre Kohler, alias «le P’tit Kohler», alias «Oin-Oin des démocrates chrétiens», alias «les casseroles je m’en fous tant qu’on cause de ma pomme». Le verbe accidenté, haut comme trois pommes, l’individu a tout pour faire un bon politicien jurassien. Tout petit déjà, il voyait grand. Très jeune arriviste militant, il devint à 20 ans seulement conseiller de ville suppléant dans son Delémont natal, dont il est présentement maire. p.16

ASCENSION

Tu montes, chéri ?

A suivre en page 17

L’avis de la mort

L’Office fédéral de la statistique a récemment publié une étude très détaillée sur les décès en Suisse. Il s’avère que les deux causes principales de trépas sont le cancer, jusqu’à 80 ans, relayé ensuite par les maladies cardio-vasculaires. Le premier touche plus particulièrement les hommes et les secondes les femmes. Quant aux Suissesses de 85 ans et plus qui auraient échappé aux tumeurs et aux arrêts cardiaques, elles ont de très fortes chances de mourir de démence. Ces dames ont une chance folle.

Moralité…

Moralité… Belle gueule, costars à cinq mille balles et la quarantaine flamboyante, Leonardo Nascimento de Araujo, plus simplement appelé Leonardo, est en mission. Ses patrons, prince du Qatar et consorts, l’ont chargé de construire une équipe de football capable de jouer dans la cour des grands. Ils ont choisi la ville de Paris, dépensé quelques centaines de millions, fait main basse sur l’essentiel des droits de retransmission et monté leur propre chaîne de télévision.



©2010-2018 Vigousse Sàrl | Design: Unigraf Sàrl | Web: Onprod SA