Télécharger la version PDF de ce numéro

Attention: les numéros des deux derniers mois ne sont pas disponibles en pdf! (premièrement, ce serait injuste pour nos abonnés et pour les acheteurs du journal en papier; deuxièmement, on n'est pas si bêtes).

Numéro 18 > Semaine du 07 au 13 mai 2010

Pharmacie suisse

Pots de chianti

Labo trouble La boîte pharmaceutique Ferring aurait versé des pots-de-vin en Italie pour faire monter le prix d’un médicament et acheter des médecins. p.2

Boîte à idées

L’Etat de Vaud le détour

SimpA L’Administration cantonale vaudoise initie une démarche de simplification d’elle-même. Ça se complique. p.5

Djeûn’s

Un sac ados

Clichés chiqués Quand l’hebdo des familles consacre un dossier spécial aux ados en 2010, on se demande qui est en plein âge bête. p.7

Lieu d’aisance

Moudon tourne
autour du pot

«Moudon, pot de chambre du canton» Loin d’être constipés par ce cliché, les animateurs du Vieux Moudon montent une expo qui soulage. p.12

Brand new!

Tout sur le site

www.vigousse.ch p.17

A quoi ça SSR ?

Toute la presse engueule la SSR pour avoir dilapidé 7 millions de francs pour relooker tous les logos. «C’est pas vrai! Nous n’avons dépensé que 2 millions!» On le croit volontiers à voir comment notre nouvelle RTS est allée chercher son inspiration auprès de la RTS sénégalaise !

Errare vigoussum est

Dans son numéro du 23.04.2010, Vigousse s’est fait l’écho d’un incident durant lequel Madame Carole Constantin aurait utilisé son propre véhicule pour causer des dégâts à celui de Monsieur son époux Christian Constantin. Madame Constantin affirme que rien de tout cela ne s’est produit. En attendant d’éventuels nouveaux éléments, Vigousse considère que Madame Constantin dit la vérité et lui présente donc ses excuses. Manifestement, Vigousse a eu tort de se fier aux dires de correspondants valaisans. Une faute d’autant plus grossière que les Valaisans, c’est bien connu, sont facilement menteurs!

Détours par Paris

Toujours Wahiba, mariée Ribéry. Elle souhaite, «afin de tout oublier ce qui s’est passé», que son fougueux footeux quitte très vite le ciel gris de Bavière pour découvrir le soleil de Madrid. Et elle menace: «Si Franckie reste au Bayern, la famille continuera de vivre à Boulogne-sur-Mer. Et ce sera à lui de se débrouiller pour venir voir ses enfants.» En passant par les bars de Paris ?



©2010-2018 Vigousse Sàrl | Design: Unigraf Sàrl | Web: Onprod SA