Posté par Pascouille le 2 mars 2019

Finance: UBS délocalise à New Délits...

Posté par GROc le 18 février 2019

La marche du temps.... non du samedi.

Au royaume des gilets jaunes, les borgnes sont sourds.

Posté par G. DONATI le 5 février 2019

Alors bon, quelle est la différence entre  le MacDonald ... circulaire et le Mac ... Rond?

Posté par Roland Schneeberger le 4 février 2019

Low-cost : à l'insu de son plein gré

Bonjour,

à mettre en parallèle les pages 4 et 5 du Matin Dimanche du 3 février il y a de quoi renverser son café. Entre le monde des étudiants qui manifeste (article page 4) contre le réchauffement climatique et les mesures préconisées pour le contrer, notamment la restriction des vols Low-cost et la liste publicitaire de Migros (page 5) proposant 44 destinations Low-cost on se demande s'il s'agit d'une malencontreuse inadvertance, d'une incompétence journalistique ou de la triste réalité d'un journalisme jusqu'au boutiste. Probablement des trois. La Migros s'en relèvera sans gloire toutefois,  le Matin lui n'a jamais été à la hauteur. C'est un peu comme remercier un alcoolique pour ses efforts d'abstinence en lui offrant une caisse de vin. Quant à ces braves étudiants j'espère qu'ils ne cèderont pas à la tentation.

Posté par doudounet le 30 janvier 2019

Gymnase de la Broye

Une idée pour vos dessinateurs

Action pour le climat au Gymnase de la Broye

Gymnasiens 1  /  Direction 0

Posté par Incrédule le 23 décembre 2018

religions

Bonjour,

Bravo pour votre numéro sur les religions !

Au milieux, vous avez publié un beau tableau des différentes religions.

Je n'ai pas trouvé dans le tableau les églises évangéliques qui font tant de ravages aux USA et en Amérique latine.  Y a-t-il une raison de ne pas les mentionner ou s'agit-il d'une simple omission involontaire  ?

Cordialement,

Andrea Eggli

Fidèle abonnée

 

 

Posté par Jean-Patrice Cornaz le 8 décembre 2018

Père Noël

Bonjour. J'ai lu avec intérêt le papier de M. Dieguez sur le Père Noël, le compte rendu de l'étude qui dit que si vous ne pouvez changer ce à quoi vous croyez, c'est que vous n'y croyez pas. Ça donne à penser, comme on dit. Pour moi, surtout que dans le compte rendu, "croire" est compris comme "savoir", mais en moins bien. Au fond, on commence par croire que.. et après vérification, on sait que.... ou pas. Cette confusion est la source de bien des débats stériles sur l'existence de Dieu, du diable, de l'âme etc...

Il ne s'agit pas de savoir si "Dieu" existe ou pas pour y croire ensuite, l'expérience montre plutôt que l'affirmation "Dieu existe" est la suite d'un événement d'existence ( on dira conversion, rencontre, illumination, etc...) duquel on tire un discours qui attribue cette expérience à un être extérieur.

Le problème, c'est que le pas est vite franchi d'en faire un savoir... donc un pouvoir. Les églises ne s'en sont pas privées.

Le "croire", c'est plutôt du côté de la confiance, de l'amour ou de la relation qu'il faudrait en parler.

Bonne suite à vous, et merci pour votre journal !

Posté par Gérard Mensoif le 10 octobre 2018

KKS aux palmes d'or.

Bravo et merci à Laurent Flutsch pour son excellent article (en vérité ils sont tous excellents) sur cette pauvre personne qui a fait pencher la balance du mauvais côté afin de rejeter la motion Grin. Je vous suggère d'envoyer cet article au Blick pour une traduction en allemand et une plus large diffusion. Il est pour moi impensable que Madame Karin Keller-Sutter puisse très probablement devenir conseillère fédérale.

Posté par G. Desponds le 18 septembre 2018

ô rage, ô désespoir!!

"ô rage, ô désespoir, ô vieillesse ennemie, Que n'ais-je tant vécu que pour cette infamie..."

- Mais qui c'est-y qui l'a donc dit?! Après Corneille... neserait-ce pas un  "chanteur libre", un serin à queu de cheval qui nous la joue Calimero: "mes électeurs me demandent d'écrire un livre sniff"...tu parles! On lui demande rien... A propos: il y a quelques années, un certain C.B. avait lui aussi été renvoyé après qu'on avait vu sa manière de faire, et lui aussi avait longuement pleurniché...Contrairement à Mme Ruth Metzler, tiens... A croire que les femmes sont meilleures perdantes que ces messieurs, eux qui pourtant se réclament de le vox populi...

Posté par S. Rausis (le correcteur.) le 15 septembre 2018

Oulipo et oubapo

Au sujet de l'article "Mémoire photographique"

Cher Stéphane Babey, Georges Perec était un oulipien et non un oubapien. Cela doit être Pluttark et Bernstein de l'article d'à coté qui vous ont hypnotisé.

Posté par Gérard Bottazzoli le 14 septembre 2018

Pleine page de pub en dernière page ?

Bien le bonjour,

Vendredi est un beau jour, Vigousse est dans ma boîte aux lettres !

Malgré tout, étant un abonné fidèle de la première heure (bien que cela ne me donne aucune légitimité par ailleurs mais il me fallait le préciser pour une raison ridicule) mon plaisir est gâché par une dernière page de pub alors que la dernière page... se devait d'être mon dernier sourire... et je ne m'y attendais pas. Un petit arrière goût d'innachevé, sacrifice à tout ce que l'ironie de Vigousse dénonçait... mondialisation, marketination, finance et rapaces de la consommation inutile à leasing 0%... ?

Abonnez-vous toutes et tous, please ! Pour que la dernière page reste le dessert de Vigousse !

Posté par S. Rausis le 17 août 2018

Pomme d'or

Coucou !

 

Page 4 : Apple a été créé il y a 42 ans et non 32. Comme le temps passe...

Bise.

Posté par Jean Naimarrre le 10 juillet 2018

Fous de la gâchette ou fou du clavier !?

De quel droit vous permettez vous de nommer des gens qui pratiquent une activité légale, respectable et en place depuis plus d'un siècle, de 'fous' de la gâchette.. Surtout que vous qualifier leurs opposants d'adeptes de la détente.. Comme c'est gentillet.

 

Merci de respecter un minimum d'équité.. Surtout quand on connaît l'historique du stand de Romainmotier.

 

Posté par Marie-Danièle le 19 juin 2018

Inversion des rôles ?

Alors, comme ça, vous imaginez, cher Claude Jaunin (Cahier des Sports du 15.06.2018), un avenir (peut-être dans 4 ans mais dieu merci pas encore…) où les femmes accapareront la meilleure place du canapé du salon pour regarder les matches, se contentant de crier quelques conseils ou ordres à leur pauvre conjoint qui, lui, s'occupera de tout …

Grande inversion des rôles, donc ??

Mais, mais … ce sera donc toujours aux femmes et à elles seules de penser au repas des enfants, aux tâches à faire dans la maison, aux besoins de Kevin et de Lilli-Rose ?

Car bien sûr, ces pauvres petits choses fragiles et irresponsables que sont les hommes ne sauraient, même pour un soir, y penser tout seuls ? La charge mentale ce sera donc toujours sur le dos des femmes …? Même dans 4 ans ??

Posté par Marcelle Forster, Moutier le 27 mai 2018

Moutier - les recours

Bonjour, à écouter votre membre fondateur à la radio romande, je m'imaginais que Vigousse portait un regard "original" sur l'actualité ! Mais succursale du Jura libre.... mince alors, quel niveau.....

Posté par Rémy Gogniat le 14 mai 2018

Edito anonyme

Bonjour,

L'édito "Jeux de dupes" de Vigousse du 11.5.2018 est signé de votre fameux chef d'entreprise qui n'ose pas dire son nom, et je trouve cela inadmissible.

J'ai toujours détesté les personnes qui se cachent derrière l'anonymat pour dire des choses en public. Je conçois juste des exceptions pour celles et ceux qui ont un fort témoignage à livrer et qui se mettraient en grand danger en révélant leur idendité. Mais les médias en général abusent du procédé.

J'ai déjà exprimé à Vigousse (par Jean-Luc Wenger) mon désagrément à voir régulièrement cette signature bidon dans votre hebdomadaire. Je pourrais imaginer qu'un chef d'entreprise ait une fois une chose importante à dire et qu'on protège son identité. Mais delà à en faire un chroniqueur attitré... Si encore la qualité de sa réflexion et de son style cassait des briques!

Mais alors, lui confier l'édito,  là vous débordez du vase à en salir les bords. Franchement, en tant que lecteur, je me sens pris pour un con.

Pas agréable, les gars, pas agréable.

Merci de votre attention et au plaisir de ne plus avoir ce genre de surprise! Salutations.

Posté par Gérard Burri le 13 mai 2018

Nouvelle loi sur les jeux d'argent

Dans votre édition du 11 mai, sous le titre "Jeux de dupes", quelle ne fut pas ma surprise de lire un véritable "copier-coller" de déclarations faites ces dernières semaines par la Loterie romande et les casinos suisses afin d'inciter les votants à dire oui à cette nouvelle loi. Depuis que je lis mon cher Vigousse, je n'avais jamais lu un article "publicitaire" mentionnant des chiffres invérifiables (par exemple, comment donc peut-on affirmer que les Suisses dépensent 250 millions pour jouer à l'étranger ?) et plein d'affirmations tendancieuses faites uniquement pour diriger le vote des citoyens. Ce n'est qu'un accident, j'en suis persuadé ! Dès le prochain numéro, mon cher Vigousse va se reprendre et ne publiera plus d'articles complaisants.

En lisant ce qui précède, vous aurez bien sûr compris que je voterai non le 10 juin prochain. C'est lamentable et dramatique que, sous la pression du lobby des casinos et des loteries, le Conseil fédéral et les chambres puissent pondre et présenter une loi aussi mal ficelée.

Un abonné fidèle qui le restera.

Gérard Burri*

*véritable nom d'un non-chef d'entreprise

Posté par jef le 13 mai 2018

Jeux

Hello, J'ai trouvé super l'Edito de AD concernant les jeux. C'est simple et concis. Peut-on le relayer, en citant la source, dans un mailing, voire sur facebook?

Posté par C. Grosjean le 7 mai 2018

La présidence des usa

A trop vouloir faire ami-ami avec l'infréquentable qui vous époussètte les pélicules sur l'épaule à longueur de journée, Macron n'a même plus la liberté de manoeuvre pour lui dire qu'il se tr..ompe dans sa démonstration à 3 balles. DT continue de confondre Bata avec Ku Klux.

Posté par François Glauser le 13 avril 2018

Monopole du sel

Bonjour à tous,

Le sel des Alpes doit être bien meilleur que celui du Jura ; il est vendu deux fois plus cher. A la Coop, en début d'année, le kilo de sel de Bex est vendu un franc ciquante, soit ciquante cinq centimes de plus que celui du Jura. Or il y a quelque temps, les paquets de sel de Bex sont passés à 700 grammes sans, bien sûr, changer de prix. Ce qui nous donne un prix au kilo à plus de deux francs. C'est sûrement pour le bien des vaudois. Merci pour votre bon journal.

Réagissez à l'actualité

vous avez un commentaire, une vive réplique, un coup de gueule, une admiration… il est temps de l'exprimer dans notre courrier lecteur…

Les courriers par humeur

très content pas content du tout mitigé

Les courriers dans le temps



©2010-2019 Vigousse Sàrl | Design: Unigraf Sàrl | Web: Onprod SA