top of page
Vigousse_Que de bonnes nouvelles.png

Chère lectrice, cher lecteur,

 

Tout augmente, sauf le prix de l’abonnement à Vigousse. Il n’a pas bougé depuis des années et il ne le fera pas de sitôt : CHF 160.– pour 43 numéros et deux suppléments, et CHF 100.– seulement pour les retraités, les étudiants et les chômeurs. On s’y tient, parce qu’on y tient.

 

Vigousse résiste depuis quatorze ans, ce qu’aucun hebdomadaire satirique n’avait réussi dans l’histoire de l’Humanité en Suisse romande. Bon an mal an, les chiffres comptables tiraient le plus souvent sur le rouge, sans jamais devenir cramoisis. On s’est débrouillés, on a grappillé par-ci et raboté par-là. Le journal reste entièrement réalisé par l’intelligence naturelle d’humains dont les modestes rétributions n’ont pas évolué, elles non plus. On a fait des galas de soutien avec l’aide d’artistes amis, on a parfois reçu des dons. On a tenu le coup et tenu le coût.

 

Mais tout augmente, donc. L’électricité, le papier, le café. Et cette fois-ci, le cramoisi s’annonce. Vigousse est une espèce de petit canard en danger d’extinction. La bonne nouvelle ? Non seulement on peut le sauver, mais vous êtes totalement libre d’y contribuer ou pas. Ce n’est pas comme pour les caisses-maladie, le beurre ou l’armement : vous avez le choix ! Merveilleux, non ?

 

Certains appellent ça du crowdfunding. On préfère « aide solidaire ». « De quoi ? On soutient déjà Vigousse en étant abonnés, et en plus on nous demande un geste ? », grogneront d’aucuns. C’est vrai, c’est injuste. Mais à qui d’autre demander ? La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter nous a certes promis un montant colossal, mais elle s’est rétractée en apprenant que nous ne sommes pas une grande banque qui creuse ses pertes à coups de milliards en bonus et en dividendes.

 

Et puis dix balles, qu’est-ce que c’est ? Même pas trois cafés au bistrot, ou le quart d’une amende de parcage, ou le millième d’un demi-pneu de F-35 (environ). Bien sûr, on accepte davantage. Ça ne ferait pas de mal, au contraire. Mais dix francs, ce serait déjà bien. Si vous êtes assez nombreux à vouloir que Vigousse survive, les billets jaunes peuvent le sortir du rouge. Encore une bonne nouvelle !

 

Mille mercis d’avance, et bel été à vous!

Pour nous soutenir, rien de plus simple :

scannez le code QR de votre don avec votre app de paiement bancaire

ou effectuez votre versement en utilisant l’IBAN figurant au bas de ce courrier.

Vigousse_Crowfunding_10CHF.png
Vigousse_Crowfunding_20CHF.png
Vigousse_Crowfunding_30CHF.png

IBAN : CH63 00767 000K 5432 1521 / Mention « Don »

Pour toute question n’hésitez pas à nous contacter au 021 612 02 56.

Toute l'équipe Vigousse vous dit merci !

bottom of page